War for Planet of the Apes, Matt Reeves

En français « la planète des singes : suprématie »

César, chef des singes défend comme il peut son peuple contre les humains déterminés à exterminer tous les singes..

Jusqu’à une attaque contre famille qui le conduit, fou de désespoir à pourchasser le colonel responsable de cette guerre sans fin

3e tome de trilogie qui explique ce qui s’est passé pour transformer la terre en planète des singes. 

Pour ceux qui découvriraient cette trilogie, rassurez vous, c’était mon cas également et ça ne pose aucun problème dans la compréhension de l’histoire.  Bon film d’action, il ne se résume pas uniquement à ça. Je sais que c’est le concept depuis le premier film de 1968, mais ces singes plus humains que les hommes peuvent interpeller. Cet entêtement dans le conflit ou cette obstination à vouloir être le plus puissant…en ces temps de conflits diplomatiques en 148 caractères….

Et puis pour ceux qui aiment les singes (pas énormément de diversité : chimpanzés, orangoutans, gorilles), c’est toujours 2h à pouvoir admirer nous cousins les grands singes !

Dunkirk, Christopher Nolan

L’armée anglaise, acculée à Dunkerque attend les bateaux qui lui permettront de rentrer. Sur la plage, les soldats, victimes des attaques aériennes. La Royal Air Force cherche comme elle peut à défendre à défendre les embarcations britanniques, victimes tant des sous-marins que des bombardiers allemands. Et l’opération Dynamo lancée par Churchill sollicite l’ensemble des plaisanciers de la côte pour aller à la rescousse des tommies… Lire la suite

Le Pays du Long Nuage blanc, Sarah Lark

Londres, 1850 : afin de ne pas rester  vieille fille, Helene Davenport, gouvernante d’enfants riches, décide de répondre à une annonce d’une paroisse néo-zélandaise qui cherche des épouses potentielles pour les colons installés depuis peu.  Elle se lie d’amitié sur le bateau vers son nouveau pays avec Gwyneira, jeune aristocrate galloise, promise à un « baron des moutons », qui rêve d’aventures et de terres nouvelles.

Aeteoroa…. le pays du long nuage blanc…

Lire la suite

Viceroys House (le dernier Vice Roi des Indes)

C’est l’été, c’est donc cinéma (même si cela ne rime pas) !

Viceroy's_House_(film)Film inspiré de l’histoire vraie de la partition des Indes, sous Lord Mountbatten en 1947. Le film suit à la fois Lord et Lady Mounbatten, à partir de leur arrivée, ainsi que les amoures difficiles entre un jeune hindou et une jeune musulmane, tous deux serviteurs dans cet extraordinaire palace qu’est la « Viceroys House », palace indien qui fait Buckingham ressembler à une cahutte. Nommé pour assurer la transition vers l’indépendance, Mountbatten se retrouve dans l’impasse et doit accélérer l’indépendance du pays, alors que sa femme souhaiterait disposer de plus de temps pour améliorer la situation sociale du pays et rendre le pays « en meilleur état ».. Lire la suite

The buried giant, Kazuo Ishiguro

Dans une Angleterre mystique, à l’âge des dragons et des sorciers, peu après la chute du roi Arthur, une étrange brume dissipe les souvenirs de tous. Axl et Béatrice vivent dans le noir, leur village ayant décidé de leur retirer la bougie, sous prétexte de leur âge avancé. Suite à la rencontre d’une vieille dame de passage près de leur village, un « démon », ils décident de partir à pied retrouver leur fils, dans un village plus loin. Aucun d’entre eux ne se souvient pourquoi leur fils n’est plus là mais ils en sont sûrs, il les accueillera avec joie… Lire la suite

The complete Father Brown stories, G. K. Chesterton

Première participation au mois anglais, sur le thème « campagne anglaise »!

Le père  Brown est un curé catholique de la campagne anglaise: petit,  visage rond, air naïf voire bêta…il a tout d’un anti-héros. Et pourtant…des la première nouvelle de ce recueil, face au plus grand criminel de tous les temps, il fait preuve de sagacité et finesse, et parvient à déjouer un vol. [Ndlr: suffisamment de nouvelles dans ce livre pour en spoiler une]

Chesterton, philosophe anglais du début XX ème, converti tardivement au catholicisme fait voyager ce sympathique curé à travers des aventures entre ville et campagne ? Le père Brown, armé de sa foi et surtout de son amour si profond pour les hommes est une alternative assez réjouissante à l’arrogance d’un  Hercule Poirot.