The Handmaid’s Tale, Margaret Atwood

La servante écarlate en VF

Offred, une servante écarlate, raconte son quotidien dans la République de Gilead. Elle appartient au Commandeur Fred (d’où « Of-Fred »), et n’a qu’une mission tomber enceinte. Si elle parvient à tomber enceinte, elle garantit à la fois sa survie et une descendance au Commandeur et sa femme. Si elle échoue, comme les autorités considèrent que seules les femmes sont coupables de stérilité, elle sera envoyée dans les colonies trier les déchets toxiques, aux côtés des autres femmes « inutiles ». Cette république où les femmes sont surveillées et instrumentalisées était avant connue comme les Etats-Unis, avant de tomber sous le coupe d’une secte politico-religieuse qui a imposé ce nouvel ordre pour répondre à la décadence du passé.

Cette dystopie fait froid dans le dos, et se lit d’une traite ou presque. Sachant que cette dystopie a été écrite en 1985, elle semble extrêmement moderne. Le prisme de la narration par Offred permet des aller-retours très fluides entre ses souvenirs du passé, du moment où tout a basculé et le moment présent.

index

La montée insidieuse des extrémismes dans un pays divisé est très (trop) réaliste, ainsi que le côté complétement hors-sol de ceux qui ont gardé le pouvoir ensuite.

Difficile d’en faire un article complet sans faire de spoilers, et ceux qui souhaitent regarder la série ou lire le livre m’en voudraient puisque la spécificité de ce récit réside justement à mon sens dans la sensation de « choc » qu’il provoque.

Je ne peux que conseiller ce livre, sauf à ceux qui sont un peu sensibles (coucou Maman).

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s