Le Pays du Long Nuage blanc, Sarah Lark

Londres, 1850 : afin de ne pas rester  vieille fille, Helene Davenport, gouvernante d’enfants riches, décide de répondre à une annonce d’une paroisse néo-zélandaise qui cherche des épouses potentielles pour les colons installés depuis peu.  Elle se lie d’amitié sur le bateau vers son nouveau pays avec Gwyneira, jeune aristocrate galloise, promise à un « baron des moutons », qui rêve d’aventures et de terres nouvelles.

Aeteoroa…. le pays du long nuage blanc…

J’avais choisi ce livre « au poids » : d’un volume conséquent (800 pages), il promettait de me maintenir occupée suffisamment longtemps. Le fait que ce soit une traduction ne m’a pas contrarié : la version originale est allemande. Le sujet, proche finalement du film Le piano, m’a plu dès la quatrième de couverture. La colonisation de la Nouvelle Zélande est en effet passionnante ;  très tardive, elle a été relativement peu violente si ce n’est que les Maoris se sont fait fortement avoir sur la question de la propriété des terres.

Ce roman fleuve a tout d’un bon feuilleton de l’été : de l’aventure, des amoures contrariées, des querelles légendaires qui influencent les destins de tous, des éléments historiques (le traité de Waitangi, la ruée vers l’or), des amitiés indéfectibles malgré les difficultés, un peu d’humour…et aussi et surtout des paysages somptueux que l’écrit parvient à rendre assez fidèlement. On finit par s’attacher aux personnages, malgré (ou grâce) aux clichés : les hommes bourrus qui se sentent supérieurs aux maoris, contrairement aux femmes pakeha qui elles font tout pour s’intégrer.

Je n’enchainerai peut-être pas sur les autres tomes de ce feuilleton, mais si vous êtes aoutien, n’hésitez pas à le mettre dans la valise !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s