Carthage, Joyce Carol Oates

La jeune Cressida Mayfield a disparu et le caporal Brett Kincaid, l’ex-fiancé de la soeur de Cressida est soupçonné. Vétéran de la guerre d’Irak, il n’a pas de souvenirs de la soirée passée avec Cressida.

J’avais découvert ce livre grâce à la belle chronique d’Ellettres que je vous encourage à lire.

Ce livre, malgré mon résumé sommaire, n’est pas un livre policier, ni un livre d’enquête, mais un roman sur la destruction liée à la guerre.

Destruction de destins, destruction de familles, destruction de projets de vie.

Le titre n’est pas innocent. Carthage c’est à la fois le lieu où habitent les Mayfield dans l’état de New York et la ville détruite par Rome, cette ville saccagée dont la terre a été rendue maudite par les vainqueurs. La guerre arrive à Carthage (NY) avec le retour de Brett. Ce héros, fiancé de la plus jolie fille Mayfield, a été blessé lors de son déploiement en Irak, mais plus que la blessure physique traitée à l’hôpital, c’est la blessure mentale qui le torture.

Le style très particulier de l’auteur transmet très bien à mon sens la complexité des relations, la complexité des sentiments. Cressida l’incomprise, la mal aimée, celle qui est intelligente à défaut d’être belle. Juliette, celle dont on valorise tellement l’apparence qu’on en perçoit la profondeur et la souffrance qu’à retardement. Le changement de narrateur à travers le livre permet à l’auteur des changements de style importants, dont le récit de Brett que j’ai trouvé hypnotique. L’horreur absolue des tortures imprègne  le lecteur jusqu’à la moelle alors même que les descriptions ne sont pourtant qu’esquissées….

 

Bref, un livre très intéressant mais à ne pas lire un soir de  blues…

 

Publicités

2 réflexions sur “Carthage, Joyce Carol Oates

  1. Ellettres

    Oui, ce roman c’est du lourd, il faut avoir le cœur bien accroché parfois. C’est ce qui rend JCO si impactante, car elle arrive à faire un roman de certains problèmes bien contemporains. J’espère que ça t’a plu malgré tout ! Était-ce la première fois que tu lisais JCO ?

    J'aime

    1. C’était bien la première fois que je lisais JCO et ça m’a bien plu! J’avais noté dans le commentaire à ton article dessus que les Chutes étaient conseillées par plusieurs, je me le suis donc noté dans ma PAL!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s