Go set a watchman

Ce livre écrit par Harper Lee, premier dans l’écriture, deuxième en publication, est une véritable perle.

Go-Set-a-Watchman-cover

Tout d’abord pour le buzz associé à sa publication, qui est pour moi fort symbolique d’une chrono-phobie généralisée de notre société. En effet, ce livre avait été rédigé avant « To kill a Mocking-bird » mais n’a été publié que cette année, lorsque le manuscrit a été redécouvert. S’en est suivi un débat important pour savoir si Harper Lee, âgée et affectée possiblement par la mort récente de sa sœur Alice, avait ou n’avait pas été manipulée par les maisons d’éditions.. Ce débat aurait pu se comprendre mais, là où le bat blesse, c’est que Harper Lee a toute sa tête malgré un âge certain : même en annonçant haut et fort qu’il n’y avait pas de manipulation certains medias ont persisté à remettre en cause ses propos…

Ensuite, le livre en lui-même est splendide. Une grande dame de la littérature. En deux lignes, je me suis retrouver dans le train qui va de New-York à Maycomb, Alabama, à la fin des années, aux côtés de Jean-Louise Finch, la petite Scout du premier livre, qui a désormais grandi. Au fil des pages, j’ai vécu à ses côtés le retour à la maison, les réflexes du Sud qui reviennent à grands pas malgré la vie adulte à New-York, les petits agacements qui font surface trop vite, l’atmosphère changeante d’un Sud en pleine évolution, qui ne sait pas vraiment que faire de cette déségrégation qu’une Cour suprême lointaine vient de lui imposer. C’est le Sud des grandes familles, des cafés entre « southern belles« , d’une prospérité renouvelée mais dont on ne sait pas trop quoi faire…

Harper Lee jongle avec une aisance  impressionnante entre les souvenirs de Scout et le moment actuel, ce qui permet de s’approprier pleinement ce malaise de Scout face aux changements entre son enfance peut-être idéalisée et sa perception d’adulte.

Que dire d’Atticus? L’homme idéal dans le premier livre, le héros des temps modernes.. Atticus, tout comme Jean-Louise a grandi. Nombreux critiques ont reproché à ce livre d’avoir terni une idole, un symbole. Je n’en fais pas partie, surtout après une petite période de réflexion (sur le coup, j’avoue tout, j’ai subi un choc, malgré les nombreuses critiques littéraires lues avant le livre).

Ce livre ne fait pas mal, non, il permet de grandir, comme seuls les bons livres le permettent.

Publicités

6 réflexions sur “Go set a watchman

  1. Ellettres

    Tu t’en doutes, ton billet me donne très envie de lire ce livre ! Cela me fait bizarre de penser qu’Harper Lee l’a écrit en premier, avant l’oiseau moqueur… Pourquoi ne l’a-t-elle pas publié à l’époque, vu que c’était un diptyque ? Peut-être le considérait-elle moins abouti ?

    J'aime

    1. panullum

      Alors apparemment, lorsqu’elle avait présenté le manuscrit à son éditeur, il avait apprécié, mais il lui avait demandé d’écrire l’histoire derrière tous les « flashbacks » qui parsèment le texte..

      J'aime

    1. panullum

      Je te comprends! J’ai eu le même doute moi aussi… Mais je te rassure, ce n’est pas un livre « destructeur », il faut vraiment le prendre comme un livre sur le « coming of age »… (ainsi que sur la période trouble des années 1950-60 dans les Etats-Unis du Sud…)
      Pour être honnête, ma maman refuse de revoir les Quatre Filles du docteur March parce qu’elle ne supporte pas Laurie avec Amy.. C’est selon les goûts de chacun!

      J'aime

      1. Ellettres

        Oh je suis d’accord avec ta maman ! J’avais détesté ce film qui jette Laurie dans les bras d’Amy ! Laurie appartient à Jo, non mais ! Pas à cette peste d’Amy 😉

        J'aime

  2. Ping : C’est toi le chat! – Rosa, rat de bibliotheque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s